Débat : "La déontologie du joueur"

Modérateurs : liehos, Lisolus, amaelassour, DaftFlo

Avatar du membre
amaelassour
Messages : 366
Enregistré le : lun. 24 oct. 2016 07:54
Localisation : SomeWhere
Contact :

Débat : "La déontologie du joueur"

Messagepar amaelassour » mar. 5 déc. 2017 10:24

Le JdR étant avant tout un loisir, j'ai tout de même vu passer des sujets comme "la déontologie du joueur" (référence en bas...)

Qu'est ce que vous en pensez ? :mrgreen:

Exemples de réflexion :
Quelles sont les règles de bonne conduite qu'un MJ ou un joueur doit adopter autour d'une table ?

Qu'est ce qui est acceptable ou non ?

À titre d'exemple,
- Bien que seulement joueur, j'ai viré de la table et de chez moi un joueur qui tenait des propos racistes hors jeu.
- Je n'ai jamais accepté l'idée qu'un personnage joué puisse violer un autre personnage, joué ou non, ou être violé. Qu'un PNJ viole ou soit violé, mon PJ réagit en fonction de sa moralité et des circonstances.
(...)
- je fais jouer chez moi, j'ai horreur des gens sales qui jettent la nourriture par terre et qui ne la ramassent pas, même en ne faisant pas exprès.
- Les joueurs qui veulent imposer LEUR façon de jouer pendant une partie. il m'est arrivé de virer un joueur parce qu'il s'énervait alors que je lui demandais un jet de bluff (son truc c'était tout en physique, et le social tout en RP).
- Les PJ qui tuent d'autres PJ pour des raisons totalement arbitraires.
- le corrolaire, c'est le joueur qui vient pour flinguer un scenario.
(...)
Bon, certains vont répondre que le JdR leur sert d'exutoire. La question est donc : jusqu'où peut-on user de ce rôle d'exutoire pour légitimer certaines pratiques ?



Sujet sur le forum de la FFJdR : http://forums.ffjdr.org/viewtopic.php?f=77&t=18319
"Que sera, sera !" // "You can buy forever. " (Stileman Entreprise)
Président de la Ligue Ludique, ma présentation
Version abrégée du pseudo : 'Amael' // "Gaby dans la vraie vie"

Iago du cirque
Messages : 34
Enregistré le : dim. 30 oct. 2016 11:22

Re: Débat : "La déontologie du joueur"

Messagepar Iago du cirque » mar. 5 déc. 2017 15:54

Heu... Et la personne dont le post est cité cumule tout ces énervements?
Moi je vais mettre le Hola sur certains trucs, mais après je ne pense pas virer une personne de chez moi car elle ne ramasse pas ses miettes (Apres, si la personne lance de la nourriture sur mes murs blancs...)
Pour les questions de blagues racistes / sexistes et autres, nous avons une tirelire au centre de la table, et chacun met des pièces. D'un coté les joueurs se calment, de l'autre on est sur environ 30 euros par semaine qui font du bien au club.
Apres, je pense que le pire c'est un mauvais MD qui laisse ses joueurs dérapper sans réagir.

Robin des Jeux
Messages : 28
Enregistré le : sam. 5 nov. 2016 15:32

Re: Débat : "La déontologie du joueur"

Messagepar Robin des Jeux » mar. 5 déc. 2017 17:10

Est-ce que c'est vraiment un débat qui concerne le JDR en particulier ?

De mon coté, je fais pas de JDR avec des cons. Et vous ?

:mrgreen:

Sen
Messages : 129
Enregistré le : lun. 31 oct. 2016 06:39

Re: Débat : "La déontologie du joueur"

Messagepar Sen » mar. 5 déc. 2017 17:12

C'est quoi ces joueurs ? :lol:

Les PJ qui tuent d'autres PJ pour des raisons totalement arbitraires.

C'est quoi ce MJ qui autorise ça ?!!! :shock:

Je serai bref pour changer : tant que la table s'amuse, tout est permis. Dès qu'il y a un malaise, il faut régler intelligemment la question, pas forcément autour de la table d'ailleurs.

Donc s'il doit y avoir une déontologie du joueur, pour moi ça serait :
    • amuse toi
    • amuse les autres
    • calme toi quand tu fais chier les autres
    • fais toi entendre poliment quand on te fait chier
Bon après j'avoue que je choisis mes tables en tant que joueur, et je choisi mes joueurs en tant que MJ.

Plusieurs joueurs m'ont déjà tapé sur le système au point de vouloir quitter la table dans le passé. Si la table vaut la peine, alors j'en discute avec le MJ ou le joueur et on trouve un terrain d'entente. Sinon ben je m'en vais parce qu'il y a des tables où on va plus se gâcher la vie qu'autre chose et peut-être même celles des autres.

edit : Robin a bien résumé ma façon de penser :lol:
Graphiste & Illustrateur freelance
www.patrick-fontaine.com

Iago du cirque
Messages : 34
Enregistré le : dim. 30 oct. 2016 11:22

Re: Débat : "La déontologie du joueur"

Messagepar Iago du cirque » jeu. 7 déc. 2017 17:10

Pour apporter ma pierre au débat, je pense au bon bouquin "Mener des parties de JDR" qui a une partie là dessus

De mémoire, c'est la loi de l'intéressement mutuel qui prévaux.
Le MJ: Doit préparer et animer une partie qui intéresse ces joueurs, qui captent leur attention.
En échange les joueurs doivent l'écouter...
Les joueurs on droit a une bonne partie, mais le MJ dois aussi les écouter, et ils doivent partager la fiction.

Avatar du membre
amaelassour
Messages : 366
Enregistré le : lun. 24 oct. 2016 07:54
Localisation : SomeWhere
Contact :

Re: Débat : "La déontologie du joueur"

Messagepar amaelassour » mar. 19 déc. 2017 20:20

Il y a des idées par ici :mrgreen:

(Au moins, si ce débat permet de jouer à des parties / campagnes de JdR en réfléchissant aussi à notre façon de jouer, c'est déjà ça de gagné à mon avis. )
"Que sera, sera !" // "You can buy forever. " (Stileman Entreprise)
Président de la Ligue Ludique, ma présentation
Version abrégée du pseudo : 'Amael' // "Gaby dans la vraie vie"

Avatar du membre
Thierno
Messages : 220
Enregistré le : ven. 28 oct. 2016 16:01

Re: Débat : "La déontologie du joueur"

Messagepar Thierno » jeu. 21 déc. 2017 14:14

My 2 cents

Déjà par rapport aux exemples proposés, je crois qu'un joueur n'a pas autorité pour virer un autre joueur d'une table (de chez lui, je dis pas, c'est chez lui ca le regarde ^^) ; c'est le rôle du MJ d'en arriver à une mesure aussi extrême. Si le joueur n'approuve pas un comportement, son rôle est d'abord d'en parler et de laisser le MJ prendre une décision, et en dernier recours de quitter la table pour marquer sa protestation (comparable, en moins sanglant, aux samouraïs qui se faisaient seppuku pour montrer leur désaccord avec une décision de leur seigneur).
Et pour ce qui est d'"accepter" ou non des évènements dits choquants (meurtre gratuit, viol, torture), dire "je n'accepte pas parce que ca blesse ma sensibilité" en tant que MJ, je trouve ça complètement con. Discuter des motivations ("pourquoi tu fais ça ?") avec le joueur, exprimer sa désapprobation et lui mettre des bâtons dans les roues, d'accord, mais s'y opposer frontalement, c'est dépasser le rôle du MJ vis-à-vis des joueurs. Tous les récits ne sont pas tout roses et comportent leurs points noirs, et les gens peuvent agir de façon irrationnelle IRL aussi. Si de tels événements choquent des joueurs, il faut alors que ces joueurs le signalent d'entrée de jeu afin de permettre un consensus entre joueurs, avec si nécessaire l'extrême de refuser des joueurs "problématiques" à sa table de la part du MJ, mais ce sont des actions qui doivent être réalisées en amont. Il est arrivé à mes tables que de tels événements arrivent, et même si je n'approuvais pas (et ca se voyait sur ma figure que je versais intérieurement des larmes de sang), je laissais faire, parce que ca faisait partie du récit, et il m'est même arrivé d'en commettre en tant que joueur. Par contre, il y avait des conséquences après...

De manière générale, je crois qu'il faut différencier la déontologie hors-jeu et la déontologie en jeu.
Le premier est régi par les mêmes règles qui régissent les rapports en société et sont (en général) consensuels : respect des personnes selon les sensibilités de chacun, je crois qu'il n'y a pas besoin de faire une "charte sociale" ou quoi, le simple bon sens devrait normalement suffire.
Le second est plus compliqué car spécifique aux rapports entre personnages dans le cadre d'une partie ; des joueurs différents vont avoir des attentes et des points de blocage différents, certains seront partisans (comme moi) du réalisme pur et dur sans censure quitte à le punir en aval, d'autres préfèreront un monde édulcoré où seule la violence "autorisée" (i.e de confrontation directe) leur agréera. Une solution, se mettre d'accord préalablement à une partie.

Voilà voilà, le reste de ce que j'aurais à dire a déjà été développé par d'autres...
"L'entassement des hommes, comme l'entassement des pommes, engendre la pourriture." - Mirabeau

"Coco veut un gâteau." - Coco

Avatar du membre
Cadaric
Messages : 163
Enregistré le : mar. 1 nov. 2016 09:38

Re: Débat : "La déontologie du joueur"

Messagepar Cadaric » dim. 7 janv. 2018 16:55

Je découvre ce sujet :oops:

Alors comme Sen, je vise d'abord le jeu pour le plaisir de jouer et regarder joueur.
En effet, difficile de monopoliser le temps de la partie entière (en jouant ou en faisant du Meta).

Les qualités d'un joueur : être curieux et attentif (au conte, aux MJ et interprètes de PJ). le reste suit naturellement.
>> Pas de plaisir, pourquoi rester ? Discuter avant ou après la scéance peut aussi aider arrondir les angles.
>> Pas de respect du plaisir des autres joueurs : pourquoi ne pas commencer par apprendre à connaître ce que les autres attendent autour de la table de JdR ? le MJ peut aller jusqu'à virer un joueur qui s'entête après avoir été informé et averti.

J'ai toujours pensé que le MJ est l'arbitre du jeu (univers, règles et conflits en jeu).
Les personnes autour de la tables sont co-responsables de de l'ambiance en dehors du jeu.

Avatar du membre
amaelassour
Messages : 366
Enregistré le : lun. 24 oct. 2016 07:54
Localisation : SomeWhere
Contact :

Re: Débat : "La déontologie du joueur"

Messagepar amaelassour » jeu. 21 juin 2018 08:03

Cadaric a écrit :Je découvre ce sujet :oops:

Alors comme Sen, je vise d'abord le jeu pour le plaisir de jouer et regarder joueur.
En effet, difficile de monopoliser le temps de la partie entière (en jouant ou en faisant du Meta).

Les qualités d'un joueur : être curieux et attentif (au conte, aux MJ et interprètes de PJ). le reste suit naturellement.
>> Pas de plaisir, pourquoi rester ? Discuter avant ou après la scéance peut aussi aider arrondir les angles.
>> Pas de respect du plaisir des autres joueurs : pourquoi ne pas commencer par apprendre à connaître ce que les autres attendent autour de la table de JdR ? le MJ peut aller jusqu'à virer un joueur qui s'entête après avoir été informé et averti.

J'ai toujours pensé que le MJ est l'arbitre du jeu (univers, règles et conflits en jeu).
Les personnes autour de la tables sont co-responsables de de l'ambiance en dehors du jeu.


Ce sujet a bien avancé avec de bonnes idées, à titre informatif, quelques échanges intéressants ont aussi eu lieu ici (le forum de la FFJDR) : http://forums.ffjdr.org/viewtopic.php?f=77&t=18319
"Que sera, sera !" // "You can buy forever. " (Stileman Entreprise)
Président de la Ligue Ludique, ma présentation
Version abrégée du pseudo : 'Amael' // "Gaby dans la vraie vie"

Retourner vers « La Taverne (Discussions Générales) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité