Erminig

Avatar du membre
Thierno
Messages : 464
Enregistré le : ven. 28 oct. 2016 16:01

Erminig

Messagepar Thierno » jeu. 10 oct. 2019 08:41

Salut tout le monde !

Comme beaucoup savent déjà, j'ai entrepris un nouveau projet de JDR qui devrait condenser le projet Uchronos dans un univers propre : Erminig.

Centré sur : la Bretagne féérique du milieu du XIVe siècle, à une époque très importante, mais souvent méconnue, de son histoire.

Je rappelle le pitch :

Naoned, an de grâce 1365.

La guerre sans merci qui déchirait la Bretagne depuis plus de vingt-trois ans vient enfin de s'achever. Cette guerre, qui opposait deux grandes familles toutes deux désireuses de régner à la tête du pays, les Montfort et les Penthièvre, eut lieu dans l'ombre de la guerre qui oppose deux autres puissances, toutes deux désireuses de faire main basse sur le territoire, les ressources, ou du moins une alliance, du bon pays de Bretagne : la France et l'Angleterre. Car dans l'ombre du prétendant de Penthièvre, Charles de Blois, se trouvait le roi de France qui était son oncle et désirait par son entremise s'emparer du duché ; et dans celle du prétendant de Montfort, Yann de Montfort, se trouvait le roi d'Angleterre qui désirait par d'astucieux traités prendre le contrôle de la famille régnante. Mais l'un et l'autre furent déçus ; car le nouveau duc Yann IV se révéla assez rusé pour prêter un hommage simple au roi de France, repoussant ainsi les prétentions anglaises, tout en obligeant Charles V à reconnaître l'autonomie totale aussi bien économique que politique et diplomatique du duché, par l'application du premier traité de Guérande.

A présent, alors que la guerre fait rage entre la France et l'Angleterre, la Bretagne goûte enfin, même si ce n'est que temporaire, à la paix. Le duc Yann s'applique à reconstruire le pays, et il désire par la même occasion en faire un Etat moderne, mais bien des choses restent à faire. Il doit tenir une promesse d'alliance envers les anglais en les autorisant à débarquer des troupes dans les ports bretons, mais il sait que cela donnerait un casus belli aux français pour attaquer et tenter d'envahir la Bretagne, et que ses barons n'apprécient pas les anglais et risquent de se révolter. Il doit donc louvoyer entre les promesses faites à l'Anglais et ses propres obligations afin d'éviter une situation inextricable.

Si le pays est officiellement en paix, il n'est pas apaisé pour autant. Les mercenaires et capitaines bretons, renommés pour leur ardeur et leur férocité, s'exportent de part et d'autre du conflit qui oppose la France et l'Angleterre et qui fait toujours rage. Des bandes de partisans des Blois-Penthièvre, malgré la défaite cuisante infligée à An Alre l'an passé, continuent à marauder, et les Penthièvre continuent à comploter dans leurs châtelleries, car ils désirent toujours s'emparer du trône. La menace d'une invasion anglaise ou française plane toujours et pourrait bien se réaliser, selon la politique que le duc mettra en application. Dans l'ombre, ou en pleine lumière, de nombreuses créatures surnaturelles, bénéfiques ou maléfiques, vont et viennent et agissent, entremêlant leurs destinées à celles des humains, pour le meilleur comme pour le pire.

Face à toutes ces menaces, le duc de Bretagne a rassemblé des hommes et des femmes, guerriers et érudits, prêtres et moines, chevaliers et voleurs, le meilleur de ce que la Bretagne a à offrir, et a constitué un ordre, "Urzhad an Erminig", l'Ordre de l'Hermine. Leur tâche est d'aller là où nul ne peut aller, combattre ce que nul ne peut combattre, connaître ce que nul ne peut connaître, afin de protéger la Bretagne et ses habitants de toutes les menaces, aussi bien naturelles que surnaturelles. Leur organisation est aussi flexible qu'ils sont peu nombreux ; ils ne répondent de leurs actions qu'au duc. Leur tâche est d'assurer que la Bretagne et les Bretons aient un avenir, et rien ne leur est interdit pour cela.


Le système est "powered by Uchronos" et en reprend la plus grande partie des bases : système de jet Carac+Compétence+d12(explosif dans les deux sens)/Seuil, avec un résultat "plus c'est grand mieux c'est" ; combat avec déclaration d'intention par initiative ascendante, puis résolution par initiative descendante ; fiabilisation des jets par adrénaline et scénarium pour simuler l'héroïsme des contes ; liste d'Avantages/Défauts reprise et enrichie ; création de personnage identique. Est rajouté un système de surnaturel qui simule les trois formes de surnaturel dans les contes et légendes bretons : les miracles hagiographiques (ou Charismes), la sorcellerie, et la magie féérique.

La toute première partie a eu lieu hier, sur un scénario à portée historique ("Il faut sauver Janed Holland"), et m'a permis de roder la nouvelle version des règles. Les fiches de perso sont encore à l'état de maquettes mais devraient normalement être complètes. Le livre de jeu proprement dit est encore en cours d'écriture mais quelques prototypes ont été envoyés pour relecture car le coeur d'univers et de règles est déjà en place.
Sekretour ar Gevre Fentus ;)

"Il est bien lourd le parpaing de la réalité qui s'écrase sur la tartelette aux fraises de notre ambition...." - Napoléon

"Coco veut un gâteau." - Coco

Retourner vers « Uchronos »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité