Les Jinamizi

Avatar du membre
Saphie
Messages : 367
Enregistré le : mar. 25 oct. 2016 07:39

Les Jinamizi

Messagepar Saphie » jeu. 31 mai 2018 16:10

Quelle est LA menace de ce projet ? Dans le pitch on parle de "monstres anciens". Je vous propose un petit texte, qui ne spoil pas plus car la description complète est réservée aux MJ.

Par ce texte je cherche a retranscrire la peur, l’effroi que provoquait ces monstres quand ils étaient à la surface du monde sur lequel on joue.

"Djiwaniti sursauta comme tous les autres autour du feu de camp. Leurs regards se croisèrent et la forêt se fut silencieuse. Du haut de leur cime, il se rendit sur le bord de la passerelle en bois. Il vit alors une ruée d’animaux effrayés. De l’autre côté une lueur rouge perçait à travers les arbres, et grimpait vers le ciel. Djiwaniti se retourna vers elle, et vit une silhouette sombre à travers les arbres. Difforme, elle s’approchait, sa tête semblant briller de cette lumière. Ce devait être une créature géante, car la lueur dépassait désormais leur petit village. “Jinamizi ! Jinamizi!” s’exclama un ancien avant de courir vers une corde pour rejoindre la ruée des animaux plus bas. Mais cette dernière courait si vite qu’il fut englouti et piétiné par des milliers de pattes et sabots. Malgré tout, ceux qui savaient tentèrent leur chance comme lui. Djiwaniti lui ne savait pas. Il resta là à se demander ce qui se passait malgré les gestes explicites lui demandant de prendre la fuite. Vint alors une main, géante, noire et calleuse, cassant les branches des arbres et la lumière rouge. Et elle se referma sur Djiwaniti et quelques fuyards.

Lorsque la lumière revint, il se tenait face à une immense créature grise portant un masque d’où la lumière rouge s'échappait depuis les yeux comme un incendie perpétuel. Djiwaniti avait soudainement froid, et peur. Un de ses compagnons d’infortune se jeta dans le vide tandis que les trois autres restaient pétrifiés de terreur. La main qui les portait s’éleva, les tenants dans sa paume, puis se renversa au-dessus du masque qui ouvrit une bouche béante armée de dents pointues et sinistre.

Djiwaniti vit alors le gouffre de la mort s’ouvrir devant lui. Il s’agrippa à la peau de la créature, entendit les autres tomber dans la gorge du monstre. Il se mit à pleurer, à appeler à l’aide. Le Jinamizi secoua sa main en vain : le petit Izikhulu était trop attaché à la vie. Un rire sinistre remonta comme un écho de son œsophage. Djiwaniti se retrouva alors enfermé dans la main qui serrait petit à petit, lentement. Comme une torture lente, il sentit ses os se briser. Ses organes percés par ses côtes fêlées. Son sang s’écouler jusqu'à ses pieds. Il eut la nausée. Il se urina dessus et pleura une dernière fois avant de terminer en une bouillie de chair informe que le Jinamizi finit par lécher sur la paume de sa main."

Retourner vers « Imana »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité